Renversement d’alliances en Méditerranée

IHS_picLa découverte de gaz en méditerranée orientale a accentué les rivalités politiques entres Etats voisins (Israël, Liban, Chypre, Turquie) mais parallèlement, ces gisements ont aussi permis l’émergence de nouvelles alliances géopolitiques. 

Travaux présenté lors d’un colloque de l’Institut d’Histoire Sociale le 23 juin 2014. L’intégralité de la présentation a été publié sous la forme d’un article intitulé Gaz en Méditerranée orientale et relations diplomatiques régionales de la revue Histoire&Liberté, « Crises en Méditerranée », n°55, octobre 2014.

 

 


Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Marie-Hélène Petit dit :

    Bonjour Monsieur,
    Je suis étudiante en Master de relations internationales à l’IRIS et mon mémoire de fin d’année porte sur les relations entre la Turquie, Chypre et Israël autour des enjeux gaziers en Méditerranée orientale. D’où mon intérêt pour vos articles et celui-ci en particulier. Comment puis-je me le procurrer?
    En vous remerciant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *